Dépistage MST - Test VIH SIDA MST Hépatite PSA - Envoi express discret
Votre Panier
Votre panier est vide
Produits  Visualisé Récemment
PRODNAME_BUN_2 1. Lot Fièvre - EUR 139.95

Lot Fièvre

Prix : EUR 139.95

Quantité:

Une fièvre peut être provoquée par de nombreuses maladies et, parfois, la fièvre disparait , Mais la maladie est toujours présente, passant inaperçue jusqu'à ce que des complications plus graves se produisent.

Le Lot Fièvre contient des tests pour des maladies dont la fièvre est l'un des symptômes possibles - A un prix beaucoup plus intéressant qu'un achat individuel.

Le lot contient un test de chaque comme suit:


MODES DE TRANSMISSION: Le VIH est transmis de nombreuses façons différentes: A travers les relations sexuelles (anales, vaginales ou orales), à travers le partage d'aiguilles et de seringues, à travers l'exposition avant ou après un accouchement, à travers l'allaitement et par des transfusions sanguines.

SYMPTOMES PRECURSEURS D'UNE INFECTION VIH: Environ 60% des personnes n'auront pas de symptômes lorsqu'elles seront infectées par le virus du VIH. Environ 40% expérimenterons des symptômes au bout d'une période allant d'une semaine à deux mois après l'exposition au virus. La contamination peut engendrer un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Fièvre
  • Mal de tête
  • Fatigue
  • Mal de gorge
  • Ganglion lymphatiques gonflés
  • Démangeaison

Ces symptômes disparaissent habituellement au bout d'une semaine à un mois et sont souvent attribués à d'autres infections virales. Lors de cette période, les personnes sont très contagieuses et le virus du VIH est présent en grande quantité dans les fluides génitaux.

Des symptômes plus persistants ou plus graves n'apparaitront peut être pas avant 10 ans (ou même plus) une fois que le VIH a pénétré dans le corps d'un adulte, ou avant 2 ans pour un enfant naissant porteur du VIH. Cette période d'infection asymptomatique varie considérablement selon chaque individu. Certaines personnes peuvent commencer à remarquer des symptômes au bout de quelques mois, alors que d'autres peuvent ne présenter aucun symptôme pendant plus de 10 ans.

Même durant la période asymptomatique, le virus se multiplie activement, infecte et tue les cellules du système immunitaire. Le virus peut aussi se cacher dans les cellules infectées et rester dormant. Le signe le plus évident de l'infection par le virus du VIH est une baisse du nombre de cellules CD4 positives (CD4 +) présentes dans le sang - elles combattent les infections du système immunitaire. Le virus neutralise lentement ou détruit ces cellules sans causer de symptômes.

Alors que le système immunitaire se détériore, de nombreuses complications commencent à faire surface. Pour de nombreuses personnes, les premiers signes d'infection sont des ganglions lymphatiques gonflés, ou "glandes enflées" qui peuvent être gonflées pendant plus de 3 mois. Les autres symptômes souvent expérimentés plusieurs mois ou années avant le déclenchement du SIDA inclus:

  • Manque d'énergie
  • Perte de poids
  • Fièvre et sudations fréquentes
  • Infections fréquentes et persistantes (orales ou vaginales)
  • Démangeaisons persistantes ou peau squameuse
  • Maladies et inflammation pelvienne chez des femmes qui ne répondent pas aux traitements
  • Perte de mémoire à court terme

Certaines personnes développent fréquemment des herpès graves qui causent des plaies sur la bouche, des plaies génitales ou anales, ou une maladie nerveuse très douloureuse appelée zona. Les enfants peuvent faire face à une croissance lente ou être souvent malades.

MODES DE TRANSMISSION: La chlamydiose peut être transmise lors d'un rapport sexuel vaginal, anal ou oral. La chlamydiose peut également être transmise par une mère infectée à son enfant lors d'un accouchement par voie naturelle.

SYMPTOMES PRECURSEURS D'UNE CHLAMYDIOSE: Environ 75% des femmes et 50% des hommes n'auront pas les mêmes symptômes lorsqu'ils seront infectés par la bactérie de la chlamydiose. Cette maladie peut engendrer un ou plusieurs des symptômes suivants:

Femmes:

  • Ecoulement vaginal anormal
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Douleurs dans le bas de l'abdomen
  • Douleurs dans le bas du dos
  • Nausées
  • Fièvre
  • Douleurs pendant les rapports sexuels
  • Saignements entre les règles menstruelles

Hommes:

  • Ecoulement par le pénis
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Démangeaisons autour de l'orifice du pénis
  • Douleurs et enflement des testicules

Hommes et femmes:

  • Douleurs rectales, écoulement et/ou saignement
  • Mal de gorge

Ces symptômes apparaissent environ 1 à 3 semaines après l'infection.

COMPLICATIONS LIEES A UNE INFECTION PAR LA CHLAMYDIOSE: Si elle n'est pas traitée, la chlamydiose peut évoluer en entrainant de graves problèmes de reproduction et autres problèmes de santé entrainant des conséquences à la fois à court terme et à long terme. Comme la maladie elle-même, les dégâts provoqués par la chlamydiose sont souvent dormants;.

Chez les femmes, une infection non traitée peut se répandre dans l'utérus ou les trompes de Fallope et engendrer une salpingite. Cela se produit pour près de 40 pour cent des femmes atteintes d'une chlamydiose non traitée. La salpingite peut engendrer des dommages permanents aux trompes de Fallope, l'utérus et les tissus environnants. Les dommages peuvent entraîner des douleurs pelviennes chroniques, la stérilité et potentiellement une grossesse ectopique (grossesse extra-utérine). Les femmes infectées par la chlamydiose sont jusqu'à cinq fois plus susceptibles d'être infectées par le VIH si elles y sont exposées.

Chez les hommes, l'infection se propage parfois à  l'épididyme (le tube qui transporte les spermatozoïdes à partir des testicules), causant douleur, fièvre et stérilité.

La chlamydiose génitale peut aussi engendrer de l'arthrite qui peut être accompagnée de lésions cutanées et d'inflammations ophtalmiques et de l'urêtre (syndrome de Reiter).

MODES DE TRANSMISSION: La gonorrhée se transmet par contact avec le pénis, le vagin, la bouche ou l'anus. L'éjaculation n'est pas une condition de transmission de la gonorrhée. La gonorrhée peut aussi se transmettre de la mère à l'enfant pendant l'accouchement.

SYMPTOMES PRECURSEURS D'UNE GONORRHEE: La plupart des femmes et certains hommes n'auront pas de symptômes lorsqu'ils seront infectés par la gonorrhée. Cette maladie peut engendrer un ou plusieurs des symptômes suivants:

Femmes:

  • Ecoulement vaginal anormal
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Saignements entre les règles menstruelles
  • Douleurs au niveau de l'abdomen
  • Fièvre

Hommes:

  • Ecoulement par le pénis
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Douleurs et enflements sur et autour des testicules

Hommes et femmes:

  • Douleurs rectales, écoulements, démangeaisons, douleurs, saignement et/ou selles douloureuses
  • Mal de gorge

Ces symptômes apparaissent habituellement entre 2 et 30 jours après l'infection.

COMPLICATIONS LIEES A UNE INFECTION PAR LA GONORRHEE: Une gonorrhée non traitée peut engendrer des problèmes de santé graves et permanents, aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Chez les femmes, la gonorrhée est une cause fréquente de salpingites. Environ un million de femmes chaque année aux Etats-Unis souffrent de salpingites. Les symptômes peuvent être très légers ou très graves et peuvent se manifester par des douleurs abdominales et de la fièvre. La salpingite peut entraîner des abcès internes (des "poches" remplies de pus qui sont difficiles à guérir) et des douleurs pelviennes chroniques qui durent longtemps. La salpingite peut endommager les trompes de Fallope et entraîner ainsi la stérilité ou augmenter le risque de grossesse extra-utérine. Une grossesse extra-utérine est une situation potentiellement fatale lors de laquelle un ovule fertilisé grandit à l'extérieur de l'utérus, habituellement dans les trompes de Fallope.

Chez les hommes, la gonorrhée peut engendrer une épididymite, une maladie douloureuse des conduits attachés aux testicules qui peut conduire à la stérilité si elle n'est pas traitée.

La gonorrhée peut se propager dans le sang ou les articulations. Cette condition peut être fatale. De plus, les personnes souffrant de gonorrhée peuvent plus facilement contracter le VIH, le virus entrainant le SIDA. Les personnes infectées par la gonorrhée peuvent transmettre le VIH plus facilement à une autre personne que s'ils n'avaient pas la gonorrhée.

MODES DE TRANSMISSION: La syphilis se transmet de personne à personne par contact direct avec une plaie de syphilis. Les plaies se produisent surtout sur les organes génitaux externes, le vagin, l'anus ou dans le rectum. Les plaies peuvent également se manifester sur les lèvres et dans la bouche.

SYMPTOMES PRECURSEURS D'UNE SYPHILIS: Beaucoup de personnes infectées par la syphilis n'auront pas de symptômes (à part le chancre du stade initial) jusqu'à  leur entrée dans le dernier stade de la maladie. Bien que la transmission s'effectue à partir des personnes comportant des plaies de stade primaire ou secondaire, beaucoup de ces plaies ne sont pas identifiées. Ainsi, la transmission peut se produire à partir de personnes qui ne sont pas conscientes de leur infection.

Symptôme initial:

  • Une seule plaie, un chancre, généralement ferme, rond, petit et indolore.

Symptômes de l'étape secondaire:

  • Démangaisons
  • Liaisions des muqueuses
  • Fièvre
  • Glandes lymphatiques gonflées
  • Mal de gorge
  • Perte de cheveux localisée
  • Maux de tête
  • Perte de poids
  • Douleurs musculaires
  • Fatigue

Etape latente:

  • Aucun symptôme

Dernière étape:

  • Difficulté de coordination des muscles
  • Paralysie
  • Engourdissement
  • Cecité progressive
  • Folie
  • Mort

Le symptôme de la première étape survient généralement dans les 10 à 90 jours après l'infection, les symptômes de la dernière étape peuvent survenir 10 à  20 ans après l'infection.

MODES DE TRANSMISSION: L'hépatite B se transmet lorsque le sang, le sperme ou d'autres liquides corporels infectés par le virus de l'hépatite B pénètrent dans l'organisme. Les personnes peuvent être infectées par le virus pendant des activités telles que: le sexe, le partage d'objets tels que des rasoirs ou des brosses à dents, la naissance, le partage d'aiguilles et de seringues, le contact direct avec le sang ou les plaies ouvertes d'une personne infectée, l'exposition au sang provenant d'une aiguille ou d'un autre objet tranchant.

SYMPTOMES PRECURSEURS D'UNE HEPATITE B: Environ 50% - 70% des personnes n'auront pas de symptômes lorsqu'elles seront infectés par le virus de l'hépatite B. Cette maladie peut engendrer un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Nausées
  • Vomissements
  • Douleurs abdominales
  • Urine de couleur foncée
  • Selles de couleur argileuse
  • Douleurs au niveau des articulations
  • Ictère

Les symptômes commencent à apparaitre 60 à 150 jours après l'infection et durent généralement moins d'un mois mais peuvent persister pendant 6 mois.

COMPLICATIONS LIEES A UNE INFECTION PAR LE VIRUS DE L'HEPATITE B: Environ 25% des personnes qui deviennent chroniquement infectées pendant l'enfance et 15% des personnes qui deviennent chroniquement infecées après l'enfance, meurent prématurément de cirrhose ou de cancer du foie, et la plupart ne présente pas de symptômes jusqu'à  l'apparition d'une cirrhose ou une maladie du foie en stade terminal.

Le risque d'infection chronique varie selon l'âge auquel a eu lieu l'infection et est plus élevé parmi les jeunes enfants. Environ 90% des nourrissons et 25% à 50% des enfants âgés de 1-5 ans sont chroniquement infectés par le VHB. En revanche, environ 95% des adultes se rétablissent complètement de l'infection par le VHB et ne deviennent pas chroniquement infectés.

DIAGNOTIC: Un test positif de l'AgHB suivi par un autre test positif 6 mois plus tard indique une infection chronique.

TRAITEMENT: Pour une infection aigue, il n'existe pas de traitement disponible. Pour une infection chronique, il existe plusieurs médicaments antiviraux disponibles qui, s'ils sont administrés assez tôt, peuvent empêcher la maladie de progresser vers le stade fatal.

MODES DE TRANSMISSION: L'hépatite C se transmet lorsque le sang infecté par le virus de l'hépatite C pénètre dans l'organisme d'une autre personne. Les personnes peuvent être infectées par le virus pendant des activités telles que: le sexe, le partage d'objets tels que des rasoirs ou des brosses à dents, la naissance, le partage d'aiguilles et de seringues.

SYMPTOMES PRECURSEURS D'UNE HEPATITE C: Environ 70% à 80% des personnes ne manifesteront aucun symptôme lorsqu'elles seront infectés par le virus de l'hépatite C. Lorsque des symptômes se manifestent, ils peuvent comprendre un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Perte d'appétit
  • Nausées
  • Vomissements
  • Douleurs abdominales
  • Urine de couleur foncée
  • Selles de couleur argileuse
  • Douleurs au niveau des articulations
  • Ictère

Si des symptômes se manifestent, cela s'effectue dans les 2 à 24 semaines après l'infection.

COMPLICATIONS LIEES A; UNE INFECTION PAR LE VIRUS DE L'HEPATITE C: La plupart des personnes souffrant d'une infection chronique par le VHC ne montrent pas de symptômes. Toutefois, de nombreuses personnes souffrent d'une maladie hépatique chronique, qui peut être légère ou grave, entrainant une cirrhose et un cancer du foie. Une maladie hépatique chronique chez les personnes infectées par le VHC est généralement insidieuse, progresse lentement, sans aucun signe ou symptôme pendant plusieurs décennies. Certaines personnes ayant une infection chronique par le VHC font face à des problèmes médicaux dus à l'hépatite C qui ne se limitent pas au foie. Ces problèmes sont considérés comme résultant d'une réponse immunitaire de l'organisme à l'infection par le VHC. Ces problèmes médicaux peuvent comprendre:

  • Le diabète mellitus, qui se produit trois fois plus fréquemment chez les personnes infectées par le VHC
  • La Glomérulonéphrite, un type de maladie rénale causée par une inflammation du rein
  • La Cryoglobulinémie essentielle mixte, une condition impliquant la présence de protéines anormales dans le sang
  • La Porphyria cutanea tarda, une anomalie provenant de la production d'hème qui provoque une fragilité cutanée et des cloques
  • Le lymphome non-Hodgkinien, qui pourrait apparaitre un peu plus fréquemment chez les personnes infectées par le VHC

Coursier global express gratuit

Paiement sécurisé